Meredith Belbin et les rôles au travail

Raymond Meredith BELBIN (1926 – ) est un psychosociologue anglais qui s’est spécialisé dans l’étude du management d’équipe. Il est connu pour avoir mis en évidence les différents rôles permettant d’optimiser la performance d’une équipe projet (« Belbin Team Roles »). A partir de questions-clés (Qu’est-ce qu’une équipe performante ? Pourquoi certaines équipes réussissent mieux que d’autres ? Quelles sont les compétences nécessaires pour atteindre la performance maximale ?), il a observé et modélisé ce qui constitue une équipe-projet fonctionnelle et productive.

Les rôles au travail : « Nul n’est parfait, mais une équipe peut l’être »

Son credo est que des individus « imparfaits » peuvent constituer des équipes « parfaites », dans la mesure où les qualités et défauts respectifs sont pris en compte et équilibrés au moment de la constitution de l’équipe.

Dès lors, il s’agit d’utiliser au mieux la diversité au sein des groupes, de s’appuyer sur les différentes « forces » et d’intégrer les « faiblesses supportables » de chacun, car elles peuvent être compensées par les autres membres de l’équipe et donc ne pas être un frein à l’efficacité collective.

portrait de Meredith Belbin, psycho-sociologue britannique

La force collective d’une équipe résulte donc dans la complémentarité et l’équilibre des compétences et attitudes manifestées par les membres de cette équipe.

Do you want a collection of brilliant minds or a brilliant collection of minds ?
Meredith Belbin

Les 9 rôles au travail classifiés par Meredith Belbin

A partir d’outils de diagnostic individuels et collectifs, la méthode BELBIN permet d’évaluer la répartition des différentes forces au sein d’une équipe de travail.

Plus de 20 ans d’études ont mis en exergue 9 grands rôles ou profils au travail :

  • Concepteur (imaginatif, créatif, nouvelles idées, originalité, intuition…).
  • Promoteur (ouvert, dynamique, entreprenant, communicant…).
  • Organisateur (dévoué, organisé, sens pratique, efficacité, pragmatique…).
  • Propulseur (défis, proactif, énergique, fonceur, rôle moteur…)
  • Soutien (sociable, empathique, esprit d’équipe, entraide…).
  • Spécialiste (expert dans son domaine, capacité à résoudre des problèmes pointus…).
  • Finisseur (appliqué, consciencieux, perfectionniste, concret…).
  • Contrôleur (froid, prudent, réaliste, sens du détail, évaluateur…).
  • Coordinateur (confiance en soi, stratège, centré sur l’objectif, manager…).

Ces rôles se regroupent entre eux suivant leur orientation principale :

  • Réflexion (Concepteur, Spécialiste, Contrôleur) ;
  • Action (Organisateur, Propulseur, Finisseur) ;
  • Relation (Promoteur, Soutien, Coordinateur).

La diversité des profils : une vraie richesse pour toute équipe

Ainsi, une équipe composée principalement d’une seule orientation risque de manquer cruellement des autres rôles. Par exemple, une équipe comportant beaucoup de collaborateurs qui imaginent des projets mais personne pour les réaliser concrètement ou, inversement, beaucoup de personnes tournées vers l’action mais un manque de conception ou de coordination. Dans les deux cas, la productivité et la pérennité vont en pâtir.

Autre déséquilibre, s’il y a trop de contrôleurs, de propulseurs ou de coordinateurs dans une même équipe, la répartition des rôles devient problématique et autant l’efficacité que l’ambiance d’équipe vont en être affectées.

La connaissance de ces différents rôles et leur articulation de manière complémentaire est donc un gage essentiel de réussite d’une équipe de travail. C’est la capacité de chacun, avec ses propres forces et appétences, à contribuer et interagir avec les autres qui va optimiser l’efficacité collective.

Tableau de synthèse

RôleProfil
CONCEPTEUR
(Réflexion)
Créatif, peu conformiste, propose des innovations, résout des problèmes complexes…
Parfois peu en phase avec les réalités quotidiennes.
PROMOTEUR
(Relation)
Explore les opportunités, développe les contacts, entreprenant, extraverti, enthousiaste, communique, influence, trouve les ressources nécessaires…
Peut avoir des capacités de suivi limitées.
ORGANISATEUR
(Action)
Méthodique, ordonné, discipliné, fiable, efficace, pratique, transforme les idées en concret…
Peu flexible, peu innovant, parfois lent.
PROPULSEUR
(Action)
Dynamique, fonceur, courageux, pousse les autres à l’action, capable de surmonter les obstacles, aime les défis, OK avec la pression, centré boulot…
Parfois provocateur, agressif, blessant.
SOUTIEN
(Relation)
Coopératif, sociable, conciliant, attention, écoute, bon équipier apporte son aide, évite les frictions, régule…
Peut paraitre indécis, influençable.
SPECIALISTE
(Réflexion)
Expert, très compétent techniquement, autonome, concentré sur un objectif, une tâche…
Très focalisé, centres d’intérêt limités, inonde d’infos tech.
FINISSEUR
(Action)
Consciencieux, perfectionniste, respect des délais et des cahiers des charges…
Peu délégatif, anxieux, semble couper les cheveux en 4.
CONTRÔLEUR
(Réflexion)
Précis, objectif, réaliste, vision d’ensemble + détails, discernement et évaluation, prudent, factuel…
Peut paraitre trop critique, peu enthousiaste.
COORDINATEUR
(Relation)
Vision d’ensemble, clair sur les objectifs, fait progresser les prises de décisions, stratégique, efficient, diplomate…
Parfois perçu comme manipulateur et lent à décider.

Le rôle de « coordinateur » est généralement dévolu au chef/pilote de projet ou, dans une structure hiérarchique, au manager de l’équipe. Ce rôle nécessite de développer des capacités et compétences relationnelles (« Soft Skills ») telles que l’écoute, la négociation, la médiation, la force de conviction, la flexibilité, la bonne gestion du temps et des priorités, la vision systémique et stratégique…

Crédit Photo : Adobe Stock / Monkey Business

dolor Lorem libero quis ut risus efficitur. adipiscing