Comment mettre l’intelligence collective au service de la performance

L’intelligence collective ne se décrète pas, elle se construit. Il importe de créer les conditions pour que non seulement chacun se sente autorisé à contribuer au travail du groupe mais aussi qu’il ou elle se réalise au travers de « l’œuvre collective » et en soit fier ! Pour qu’une équipe bénéficie de cette énergie commune, le rôle que tient son manager et la façon dont il exerce son leadership sont clés.

L’intelligence collective, qu’est-ce que c’est ?

Le concept d’intelligence collective est le principe même d’une entreprise : il s’agit de faire travailler ensemble des individus différents en vue de réaliser des objectifs communs. Pour ce faire, il faut créer les conditions d’une coopération fructueuse, encourager les synergies, inciter au partage des idées, organiser ensemble la complémentarité des missions, des compétences et des talents.

Parmi les principaux bénéfices qu’apporte l’intelligence collective, on peut citer :

  • L’individu, l’équipe et l’organisation s’adaptent rapidement aux changements
  • La flexibilité et l’agilité s’intègrent dans le mode opératoire et la culture du groupe
  • Créativité et goût pour l’innovation deviennent des valeurs appréciées et reconnues
  • Chacun bénéficie d’une meilleure qualité de vie au travail

L’intelligence collective nécessite de modifier sa posture managériale

Pour qu’une réelle intelligence collective se déclenche et porte ses fruits, cela demande des méthodes et attitudes managériales qui la favorisent, la concrétisent.

Ainsi, l’accent doit être mis sur : le management participatif ; les possibilités d’expression de chaque acteur, quel que soit son rang hiérarchique, de manière décloisonnée ; le partage et la transparence des informations et la subsidiarité des prises de décision.

Le manager d’équipe qui souhaite initier et piloter un processus d’intelligence collective est davantage dans une posture de « leadership » – guider, motiver, solliciter, coordonner – que dans celle de l’encadrant statutaire classique – donner des directives, résoudre des problèmes, prendre des décisions.

C’est un rééquilibrage vers davantage d’horizontalité dans l’organisation du travail et une modification de l’exercice du pouvoir.

Toutefois, il reste nécessaire de préserver une part de « verticalité » dans le management, pour garder le cap de l’objectif commun et faire en sorte que les échanges nombreux restent efficaces et productifs.

Si l’autorité n’est plus unique et davantage partagée, il faut néanmoins rester vigilant sur le fait que des décisions doivent être prises en fonction des priorités et de la stratégie de l’organisation.

L’intelligence collective s’appuie sur une vision forte de ce qui est attendu, afin de :

  • Donner du sens aux missions et tâches, des objectifs communs motivants et clairement définis permettant à chacun d’explorer son potentiel et d’exprimer ses capacités ;
  • Proposer des règles de fonctionnement simples et logiques garantissant un cadre de travail sécurisant et bienveillant ;
  • Développer une communication interpersonnelle directe, affirmée, fluide et constructive, entrainant des relations efficaces et basées sur la confiance.

Les soft skills au service du collectif

Diriger et animer une équipe dans un esprit d’intelligence collective demande de développer un certain nombre de compétences relationnelles (« soft skills ») telles que :

  • Faire preuve d’empathie (cognitive et émotionnelle),
  • Pratiquer l’écoute active,
  • S’affirmer de manière bienveillante (assertivité),
  • Maitriser ses réactions de défense sous stress,
  • Savoir composer un groupe complémentaire et susciter la cohésion d’équipe,
  • Reconnaître et valoriser les compétences de chacun en développant l’autonomie,
  • Connaître et utiliser des outils de management collaboratif,
  • Gérer les conflits de manière constructive,
  • etc.

Vous trouverez sur notre site deux fiches pratiques qui présentent des outils collaboratifs aisés à mettre en œuvre au sein de vos équipes :

Si vous souhaitez développer vos soft skills avec pour objectif de promouvoir l’intelligence collective au sein de votre organisation, consultez nos formations Gordon Crossings ou bien contactez-nous pour un échange 😉

Crédit photo Adobe Stock / bernardbodo

dolor justo ut mattis mi, lectus